En analysant le site il en ressortissait une zone dense au milieu, agréable, puis une zone plus déserte ou on voit le milieu urbain qui entoure le lieu. C'est le premier pavillon, tournant le dos à cette vue, qui détermine l'implantation des deux autres. Il prend du recul par rapport à l'espace désert pour l'intégrer dans le champ visuel et donner une vue sur l'horizon.

Le deuxième pavillon est le développement du premier, orienté vers le dessous de l'arbre. Le troisième est lui la contreforme de celui qui le précède, il possède une vue panoramique.

 

L'esthétique trouve son inspiration dans les éléments naturels que l'on peut trouver dans le parc. La forme découle du minéral pour s'intégrer dans la nature. Celle-ci est en plus intégrer dans le pavillon par l'ajout de végétation venant le traverser. Elle permet aussi dans le premier de cacher l'environnement urbain derrière celui-ci.

 

 

OBSERVER LA NATURE EN SE FONDANT DANS CELLE-CI

 

 

La fonction des pavillons est de proposer des points de vues au visiteur, différents dans chaque pavillon. Ce sont les angles d'inclinaisons des dossiers qui déterminent la position et donc la direction du regard.

Le premier met le visiteur dans une position assez redressée, légèrement inclinée pour le confort, mais pas trop pour permettre une vue sur l'horizon.

Le deuxième est lui beaucoup plus incliné, il est dirige le regard vers le dessous de l'arbre. Il propose une nouvelle manière d'observer la nature, d'apprécier le graphisme des branches et des feuilles d'un arbre vu d'en dessous.

Le troisième offre un panorama et dont la déclinaison de la structure des escaliers permettent plusieurs hauteurs. Le regard panoramique  renforce le sentiment d'être au coeur de la nature.

Laura Claire

laura-claire@orange.fr

Instagram

Tumblr